27/06/2007

Parfum de scandale

Parfum de scandale

150e ANNIVERSAIRE DES FLEURS DU MAL


Le 23 juin 1857, Charles Baudelaire a 36 ans. Essayiste et journaliste, traducteur de Edgar Allan Poe, amoureux des femmes et méprisé par sa mère, il publie l’oeuvre de sa vie : ‘Les Fleurs du mal’. Un recueil de poèmes sulfureux entré depuis au panthéon de la littérature française, bousculant à jamais les frontières de la poésie.


Elles ont un âge, celui de “l’horloge, dieu sinistre, effrayant impassible, dont le doigt nous menace et nous dit : Souviens-toi !” Mais comment les oublier, elles, les éternelles. Cela fait 150 ans que Baudelaire a posé ces mots extraordinaires, patrimoine florissant de la poésie française. Pourtant le bouquet n’a pas séché, et ses fleurs au soleil de nos yeux n’ont cessé de s’épanouir.
Jamais un recueil de poèmes français n’aura été si populaire. Plus couru que les
‘Paroles’ de Prévert, que ‘Les Yeux d’Elsa’ d’Aragon, ou encore que les ‘Poèmes saturniens’ de Verlaine, les rimes de Baudelaire ont laissé leurs effluves dans toutes les mémoires. Souvenirs d’un apprentissage scolaire laborieux ou d’adolescentes crises de l’âme, ils se raniment instantanément, à peine passée la première hémistiche.

 

QUESTIONS & REPONSES
Jeux vidéo : l'émergence d'un support publicitaire
Quelle est la taille du marché ? Qui sont les principaux acteurs ? Quels sont les formats et quel est leur impact ? Tout savoir sur ce nouveau modèle publicitaire en cinq questions.

 

Cuisine de Vik: crevettes et langoustines au curry et lait de coco

Les Spice Girls réunies pour de bon

Gordon Brown succède à Tony Blair à la tête du Labour

Les commentaires sont fermés.