06/04/2005

De battre mon coeur s'est arrêté

Culture  Cinéma  De battre mon coeur s'est arrêté***
Mélodie pour une petite frappe
D.R. En quatre films, Jacques Audiard est parvenu à revisiter et complètement réinventer le film noir à la française, prouvant qu'il était bien plus qu'un fils à papa. Car jamais il n'a cherché à s'inscrire dans la lignée de Michel Audiard; au contraire, il a cherché à approfondir ses propres questionnements sur l'identité.

00:15 Écrit par do | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.